DANCEHALL

Le dancehall (litt. « salle de danse » ou « salle de bal ») est une musique populaire jamaïcaine apparue en Jamaïque à la fin des années 19701, en tant que variante du reggae2,3. Les plus grandes personnalités du genre dancehall sont Vybz KartelYellowman et Eek-a-Mouse. Le dancehall amène une nouvelle génération de producteurs, comme Linval ThompsonGussie Clarke et Jah Thomas4. Au milieu des années 1980, l'instrumentation électronique du genre prend de l'importance et change considérablement de son connu sous le nom de ragga caractérisé par un rythme plus rapide.

Le style musical dancehall n'est pas définissable de façon précise. À l'origine, il s'agit de toute musique jouée dans un espace clos. Ce terme désigne plutôt une connotation de groupe, d'ambiance, de rassemblement. Ainsi, le dancehall peut rendre un son aussi bien numérique ou hardcore que roots. Dans les années 1990, il est parfois associé à un style qui s'est développé sur la base de la musique indienne (voir le Coolie Dance riddim et Bam Bam riddim créé par Sly and Robbie).

On peut considérer que le dancehall est au monde du reggae ce que le hip hop est, en un sens technique, à la musique noire américaine populaire. Ainsi, dans les rassemblements festifs habituels que l'on appelait dancehall, à l'origine de ce style, on réalisait un morceau différent à partir d'échantillons de vieux classiques de reggae. Le parallèle avec la musique hip hop se fait donc par l'utilisation non seulement de samples mais également de synthétiseurs intervenant, parfois de bout en bout, dans la réalisation de certains albums.

La grande révolution du dancehall est, en effet, l'arrivée des machines numériques sur l'île vers 1984 et 1985. De nombreux compositeurs se sont mis à la composition audio-numérique (voir le riddim Sleng Teng de King Jammy).

En France, le chanteur Tonton David est l'un des pionniers du dancehall francophone. Avec son titre Peuples du Monde présent sur la compilation Rapattitude produite par Virgin en 1990, le reggae dancehall se dégage de l'univers underground sous le terme de raggamuffin pour investir les petits écrans et les radios. D'autres suivront dans le même style musical. On peut citer des groupes comme Raggasonic et Nèg' Marrons qui connaissent un franc succès dans les années 1990.

Le reggae dancehall francophone est représenté par des artistes comme Admiral TKrysSaïk, ou encore Kaf Malbar.

Tout comme ces chanteurs, des milliers d'artistes de dancehall underground restent très actifs également même s'ils ne sont pas visibles dans les médias. Le nouvel outil informatique qu'est l'Internet permet de les faire connaître par le biais des réseaux sociaux et des sites d'hébergement de vidéos[réf. nécessaire].

 

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Dancehall

Le dancehall (litt. « salle de danse » ou « salle de bal ») est une musique populaire jamaïcaine apparue en Jamaïque à la fin des années 19701, en tant que variante du reggae2,3. Les plus grandes personnalités du genre dancehall sont Vybz KartelYellowman et Eek-a-Mouse. Le dancehall amène une nouvelle génération de producteurs, comme Linval ThompsonGussie Clarke et Jah Thomas4. Au milieu des années 1980, l'instrumentation électronique du genre prend de l'importance et change considérablement de son connu sous le nom de ragga caractérisé par un rythme plus rapide.

Le style musical dancehall n'est pas définissable de façon précise. À l'origine, il s'agit de toute musique jouée dans un espace clos. Ce terme désigne plutôt une connotation de groupe, d'ambiance, de rassemblement. Ainsi, le dancehall peut rendre un son aussi bien numérique ou hardcore que roots. Dans les années 1990, il est parfois associé à un style qui s'est développé sur la base de la musique indienne (voir le Coolie Dance riddim et Bam Bam riddim créé par Sly and Robbie).

On peut considérer que le dancehall est au monde du reggae ce que le hip hop est, en un sens technique, à la musique noire américaine populaire. Ainsi, dans les rassemblements festifs habituels que l'on appelait dancehall, à l'origine de ce style, on réalisait un morceau différent à partir d'échantillons de vieux classiques de reggae. Le parallèle avec la musique hip hop se fait donc par l'utilisation non seulement de samples mais également de synthétiseurs intervenant, parfois de bout en bout, dans la réalisation de certains albums.

La grande révolution du dancehall est, en effet, l'arrivée des machines numériques sur l'île vers 1984 et 1985. De nombreux compositeurs se sont mis à la composition audio-numérique (voir le riddim Sleng Teng de King Jammy).

En France, le chanteur Tonton David est l'un des pionniers du dancehall francophone. Avec son titre Peuples du Monde présent sur la compilation Rapattitude produite par Virgin en 1990, le reggae dancehall se dégage de l'univers underground sous le terme de raggamuffin pour investir les petits écrans et les radios. D'autres suivront dans le même style musical. On peut citer des groupes comme Raggasonic et Nèg' Marrons qui connaissent un franc succès dans les années 1990.

Le reggae dancehall francophone est représenté par des artistes comme Admiral TKrysSaïk, ou encore Kaf Malbar.

Tout comme ces chanteurs, des milliers d'artistes de dancehall underground restent très actifs également même s'ils ne sont pas visibles dans les médias. Le nouvel outil informatique qu'est l'Internet permet de les faire connaître par le biais des réseaux sociaux et des sites d'hébergement de vidéos[réf. nécessaire].

 

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Dancehall

Tous les événements


sanz -
AFTER WORK

Future 911 - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

15 CLUB - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Nuits Blanches - 911 Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Nuits Blanches Club - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Paris - Paris-11E-Arrondissement
SOIRÉE / CLUBBING

PENICHE PARIS - PARIS
SOIRÉE / CLUBBING

Twenty One Sound Bar - Paris
AFTER WORK

Nuits Blanches Club - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Future 911 - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Le Flow - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Nouveau Casino - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

After 21 - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Nuits Blanches Club - Paris
AFTER WORK

Paris - Paris-11E-Arrondissement
SOIRÉE / CLUBBING

Future 911 - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

L'ÉTAGE - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

After 21 - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Nuits Blanches Club - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Paris - Paris-11E-Arrondissement
SOIRÉE / CLUBBING

Freeness - Paris
AFTER WORK

La Palmeraie - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

BUS MAGIK - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Pan Piper - Paris
CONCERT

Noisy West-Indies - Noisy-le-Grand
SOIRÉE / CLUBBING

8 Rue du Faubourg Montmartre - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

L'Appart - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

MKM Radio - Paris
AFTER WORK

Maybach Lounge - Paris
AFTER WORK

WIN BAR - Bowling de Gramont - Toulouse
AFTER WORK

Red Room - Dardilly
SOIRÉE / CLUBBING

15 CLUB - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

CLUB SECTION ZOUK - Fontenay-sous-Bois
SOIRÉE / CLUBBING

Palacio - Ivry-sur-Seine
SOIRÉE / CLUBBING

Marina Du Robert - Trinité
SOIRÉE / CLUBBING

Imperio Club - Pierrelaye
SOIRÉE / CLUBBING

130 Club - Paris
SOIRÉE / CLUBBING

Mouv' Club - Sausheim
SOIRÉE / CLUBBING

Salle GALILÉE - Neuilly-Plaisance
SOIRÉE / CLUBBING

Le Barachois Discothèque - Paris
SOIRÉE / CLUBBING